Rendez-moi ma virginité !

— Bastien
/ Recherche 9 posts found / R.U.S.E.

Le trailer de lancement du R.U.S.E. en exclu !

thumbnail
thumbnail_small

Cela fait longtemps qu’on en parle, R.U.S.E approche des bacs et à cette occasion, Ubisoft vous propose une toute nouvelle vidéo de lancement de son jeu de stratégie.
C’est dans deux jours, le 9 septembre que R.U.S.E. sera dans les rayons. Annoncé comme très prometteurs par la critique, il se peut qu’il soit plein de surprise et qu’il vienne taquiner le grand Starcraft II !
Évidement tout ce qu’il y a à savoir sur ce jeu se trouve dans cette vidéo que je vous laisse découvrir. Qui sait peut être allez vous craquer pour ce titre !

R.U.S.E. se promotionne avec une nouvelle vidéo.

thumbnail
thumbnail_small

Alors qu’il ne reste plus que quelques jours avant sa sortie, Ubisoft relance sur le net une toute nouvelle vidéo de son jeu de stratégie R.U.S.E..
Ce trailer entièrement traduit en français mettra l’accent sur l’aspect stratégique et la réflexion obligatoire que ce jeu nécessitera et sert en quelque sorte de rappel au joueurs, sur le fait que le jeu sort le 9 septembre pochain et que la démo est téléchargeable sur toutes les plateformes de téléchargement !
Quant à moi je vous rappelle qu’un aperçu de ce titre est disponible sur notre site et que si vous désirez un avis supplémentaire après avoir visionné cette vidéo et tenté la démo, que cette preview est là pour vous ! Bonne vidéo à tous …
(embed)

R.U.S.E.

thumbnail
thumbnail_small

En cette période estivale où nous sommes justement bien servis en RTS et avec un tout frais Starcraft II qui s’affiche maintenant comme la référence de la catégorie, R.U.S.E. va devoir se faire une place à côté des autres gros jeux du style dans les boutiques. Quelques jours seulement avant d’être jeté en pâture aux joueurs, voyons ensemble si le jeu de stratégie d’Ubisoft à les moyens d’aller titiller les grands et qui sait de s’installer confortablement sur une des plus hautes marches du podium.

Une rude concurrence.

C'est la saison des RTS en ce moment...

Malgré des débuts un peu difficiles, les studios d’Eugen Systems commence lentement mais surement à faire parler d’eux. A force de travail, de persévérance et grâce à quelques bonnes idées, les jeux de ce groupe sont de plus en plus connus et appréciés par la critique. Mais ils s’attaquent cette fois-ci à un très gros morceaux…
En effet, quelques semaines seulement après la sortie du terrible Starcraft II, qui s’est bien installé comme nouvelle légende du jeu de stratégie et sans oublier les nombreux autres jeux du genre qui viennent d’être mis sur le marché, R.U.S.E. va devoir faire sa place et prouver qu’il a les qualités et les atouts nécessaires pour lui aussi devenir une référence du domaine. Reste à voir s’il sera prêt pour le 9 septembre prochain… En attendant cette sortie officielle, voici déjà nos premières impressions sur ce soft qui a du pain sur la planche s’il veut récupérer tout le succès escompté et se faire une petite place au soleil.

En pleine seconde guerre.

De la bonne vieille guerre mondiale en scénario.

Malheureusement on ne commence guère par une période originale pour placer R.U.S.E., la seconde guerre mondiale ayant déjà été mainte fois exploitée, on pourrait déjà ressentir une pointe de déjà vu et de désintérêt par rapport à cette époque qui a déjà été tant exploitée.
La majorité des missions de la campagne principale vous proposent de lutter contre l’occupation nazie en plein centre de l’ Europe. Il est donc possible que l’on se sente parfois un peu lassé de retrouver encore et toujours les mêmes histoires. Quelques passages dans d’autres zones comme le nord de l’Afrique rendent un peu de fraîcheur dans les environnements mais sans réellement se différencier des autres missions.
A la manière d’un gigantesque plateau de jeu qui vous fera sans doute penser à Risk, vous devrez lutter parfois très rudement contre les forces nazies afin de remplir non seulement les quêtes principales mais aussi les quêtes secondaires qui vous rapporteront de nombreux points bien pratiques.

En grand stratège.

Des plateaux de jeux vus de loin façon "Risk"

Nous voilà à la partie essentielle de cet aperçu, un petit mot sur le gameplay du jeu. Un gameplay en somme bien basique au début du jeu, car on y retrouve tout ce qui fait les autres RTS. Les bâtiments de constructions, qui proposent chacun leur type d’unité à créer pour ensuite leurs donner les différents ordres de déplacement ou d’attaque que vous jugerez utile.
Cependant, un travail tout particulier à été effectué pour créer des caractéristiques très précises à chacune des unités disponible dans votre armée, ce qui pousse le joueur à ne pas attaquer n’importe quoi avec n’importe qui. A l’instar d’un Tom Clancy’s End War, il ne faut évidemment pas attaquer un panzer avec quelques membres d’infanterie, mais tenter de créer quelques unités spécialisées dans la démolition de ce genre de blindé pour remporter la victoire. Chaque unité ennemie étant plus vulnérable à l’une des votre, il vous faudra réfléchir, parfois les cacher dans des bâtiments ou des forêts et créer des stratégies pour attaquer, ou se défendre le plus intelligemment possible face aux nazis d’en face et surtout sans pertes inutiles !
La prise en main du soft est évidemment des plus simpliste, d’autant plus si vous êtes fans de ce genre de jeu, où vous n’aurez aucune difficulté à diriger vos troupe efficacement dés les premières missions. De plus, pour les débutants, les premières missions de la campagne solo vous serviront en quelques sorte de didacticiel complet, vous expliquant de A à Z toutes les astuces pour apprendre à jouer correctement à R.U.S.E..

Un coup de bluff ?

Des ganimations et des graphismes assez réussis !

Non, ce jeu n’est pas un coup de poker de la part d’Ubisoft et d’Eugen Systems. Je veux bien entendu parler du module de « carte de ruse » présent dans ce jeu et qui s’avère comme un réel atout et qui ferait presque passer le joueur pour un être stratégique hors du commun. La manipulation de l’information s’avère ainsi comme l’élément le plus important de R.U.S.E..
Le concept n’est guère compliqué, sur chacun des plateau de jeu, vous devinez approximativement où sont les forces ennemies et estimez largement leurs effectifs. Elles apparaissent d’ailleurs sous formes de pions tant que vous n’avez pas découvert cette partie de la map, mais vous ne savez jamais de quoi est composé exactement cet effectif ennemi, ni même comment il est disposé.
C’est là qu’entre en scène le bluff qui va vous permettre d’espionner, d’analyser et de récupérer divers renseignement sur les positions adverses et découvrir les ordres qu’ils ont reçus de leur commandant par exemple. Et grâce aux cartes de bluff que vous aurez récupéré avec les points des missions accomplies, vous pourrez alors lancer une fausse information à votre adversaire. Lui faire croire qu’il y a une de vos formation d’attaque non loin de sa position alors qu’il n’y en a pas, lui faire croire qu’une de vos troupe est très faible alors qu’elle est en pleine forme, ou même lui annoncer une attaque fictive !
Cependant, c’est aussi une arme à double tranchant, car l’ennemi sait lui aussi se servir de ce genre d’artifice, mieux vaut donc rester prudent… l’armée de tanks qui arrivent vers votre base n’est peut être que du bluff… ou pas…

Du Online ?

Un mode online assez prometteur !

R.U.S.E. semble bien complet pour un jeu du genre. La campagne solo se composera de 23 missions réparties en 6 chapitres qui vous permettrons de traverser l’Europe centrale jusqu’en Allemagne et une toute petite partie du nord de l’Afrique en utilsant l’armée américaine.
Un mode escarmouche sera bien évidemment présent, mais une fois le mode Solo terminé c’est le mode Online qui prend un tout autre volume. Les possibilités y seront nombreuses, vu que vous pourrez incarner 6 différentes puissances guerrières, chacune possédant ses caractéristiques et ses qualités. L’Angleterre possèdera un lourde force de frappe aérienne, tandis que les français pourront se replier derrière des défenses solides et les allemands grâce à leur force de frappe blindée. Une fois de plus il faudra tenir compte des qualité de vos adversaires, s’attendre à tout et se tenir prêt à tout éventualité.
Le mode Online sera surement à prendre très au sérieux et pourrait lui aussi permettre des parties riches en stratégie et en amusement !

Alors, prometteur ?

Nous pouvons déjà dire que même s’il ne baigne pas dans un contexte idéal pour une sortie dans les meilleurs auspices, R.U.S.E. aura ses qualités à faire valoir et sera un titre réussi. Certes il ne sera sans doute pas au niveau pour détrôner le nouveau leader Starcraftien, vu son manque d’originalité, mais les quelques idées le différenciant un peu des autres jeux de stratégie sont assez intéressantes et le jeu d’Ubisoft devrait tout de même se voir trouver une bonne place dans le commerce et à surement de beaux jours devant lui !
SORTIE : 9 septembre 2010
PLATEFORME : PC, Playstation 3, Xbox 360
COMPATIBILITE : Playstation Move, PC Tactile
CINFIGURATION MINIMALE :

  • Processeur : 2.8 GHz Intel Pentium 4 ou AMD Athlon 64 3000+ ou mieux
  • Système d’exploitation : Windows XP (avec Service Pack 3) / Windows Vista (avec Service Pack 2) / Windows 7
  • RAM : 1 GB pour XP / 2 GB pour Vista et Win7
  • Lecteur de disque : DVD-ROM 4x double couche
  • Carte vidéo : 128 MB compatibilité DirectX 9.0c requise (la série ATI Radeon X1000/GeForce 6 Series)
  • Carte son : Compatibilité DirectX 9.0c requise

(embed)

R.U.S.E. : Les configurations PC.

thumbnail
thumbnail_small

Attendu dans le courant de cette année sur les consoles next-gen, le jeu de stratégie en temps réel R.U.S.E. développé par les équipes d’Eugen Systems nous revient aujourd’hui avec de nouvelles informations. Celles-ci sont en fait les configurations minimale et recommandée pour faire tourner le jeu sur votre PC. Comme vous pouvez aisément le constater, elles ne sont pas si exigeantes que cela.
Configuration minimale :
– Processeur Intel Pentium 4 de  2,8 GHz ou AMD Athlon 64 3000 (ou plus)
– Windows XP SP3, Vista SP2 ou Windows 7
– RAM : 1 Go (XP), 2 Go (Vista/Windows 7)
– Lecteur DVD-ROM 4X
– Carte graphique 128 Mb
– DirectX 9.0c
– Carte son compatible DirectX 9.0c
Configuration recommandée :
– Processeur Intel Pentium 4 de  3,5 GHz ou AMD Athlon 64 3500 (ou plus)
– Windows XP SP3, Vista SP2 ou Windows 7
– RAM : 2 Go (Vista/Windows 7)
– Lecteur DVD-ROM 4X
– Carte graphique 256 Mb
– DirectX 9.0c
– Carte son compatible DirectX 9.0c

R.U.S.E. : Mike Powers dévoile son personnage.

février 25, 2010
thumbnail
thumbnail_small

L’acteur Mike Powers prend la parole dans la dernière vidéo de R.U.S.E. que nous adresse l’éditeur Ubisoft. L’intéressé nous détaille le Commandant Joe Sheridan, le personnage qu’il incarne dans ce jeu de stratégie en temps réel développé par Eugen Systems dont on ne connaît toujours pas la date de sortie, si ce n’est un « vague 2010 ».  R.U.S.E est attendu sur les PC ainsi que sur les consoles next-gen.

(embed)

R.U.S.E. : Les coulisses avec Mathieu Girard.

thumbnail
thumbnail_small

Mathieu Girard, responsable du projet R.U.S.E, s’exprime sur le titre de stratégie développé par Eugen Systems à travers cette vidéo inédite diffusée par Ubisoft. L’intéressé nous offre un aperçu sur les coulisses de la réalisation de ce RTS qui, rappelons le, sera compatible avec la nouvelle génération d’écrans tactiles. La sortie de R.U.S.E, programmée sur les PC et consoles next-gen, devrait intervenir dans le courant de cette année 2010, sans plus de précision pour le moment.

(embed)

Bulletin d’info #31

thumbnail

Et une semaine de plus dans l’insatisfaisant univers des jeux vidéo, avec un invité de taille puisqu’il s’agit ni plus ni moins de Shinji Mikami qui est en charge en ce moment de la réalisation du très prochain Vanquish.
Quoi qu’il en soit, si l’on vous avait volé votre clavier, si votre maison était sous les eaux ou que tout simplement votre fournisseur internet avait décidé de faire grève, la rédaction rattrape pour vous le temps perdu en vous proposant un remix de l’essentiel de la semaine en vous offrant sa sélection des news, infos, sorties qui ont fait du bruit dans la semaine écoulée.

Les news de la semaine

Le coup de coeur de la semaine

Les sorties de la semaine

(embed)

Gamescom : Le Line-Up d’Ubisoft.

thumbnail
thumbnail_small

L’éditeur français Ubisoft a lui aussi communiqué la liste des jeux qu’il présentera dans le cadre de la Gamescom 2010 qui se tiendra au mois d’août prochain à Cologne. Au total, pas moins de 10 titres issus de ses plus grandes franchises dont certains, d’ailleurs, sont en approche de sortie. Nous aurons l’occasion d’y revenir très bientôt.
Assassin’s Creed : Brotherhood
Driver : San Francisco
R.U.S.E.
Michael Jackson : The Game
Just Dance 2
Racket Sports
Motion Sports
Your Shape : Fitness Evolved
Tom Clancy’s HAWX 2
Les Lapins Crétins : Retour vers le Passé
(embed)

R.U.S.E : Plus d’un million de télécharchements de la bêta.

thumbnail
thumbnail_small

L’éditeur français Ubisoft n’est pas peu fier de nous annoncer que la bêta publique de R.U.S.E. a passé le cap du million de téléchargements sur la plateforme Steam. Développé par Eugen Systems et prévu en sortie pour le 3 juin 2010 dans les territoires EMEA, R.U.S.E. révolutionne et rafraîchit le genre RTS en y incluant des techniques de leurres permettant aux joueurs de tromper leurs ennemis et de conduire ainsi leur armée à la victoire.
Toujours disponible, l’open bêta de R.U.S.E. offre la possibilité aux joueurs de choisir l’une des 6 factions disponibles dans le jeu, de s’entrainer contre une IA prédéfinie sur la carte « Blitz » avant de se lancer dans un tournoi multijoueur. Ils auront également l’opportunité d’expérimenter 7 cartes du jeu dans des parties avec ou sans classement contre d’autres joueurs.
Si vous souhaitez participer à cette phase, il vous suffit de vous rendre à cette adresse et de suivre les instructions.