Sommaire

Fermer
thumbnail

Froome était-il le plus fort ? Voeckler roulait-il à l'eau ? Evans avait-il vraiment la chiasse ? Une série de questions auxquelles nous avons tenté de répondre en s'essayant au nouveau venu de la série de Cyanide : Pro Cylcling Manager 2012. En selle !

Le Tour de France 2012 n'était pas folichon, personne n'est en désaccord sur ce point. Se résumant à une compétition de dopés pour certains ou à une course de tarlouzes aux jambes rasées pour d'autres, beaucoup sont quand même restés devant leur télés. Parce qu'ils (on) avaient rien d'autre à faire. Donc on a regardé et on a essayé de se passionner, tant bien que mal. Et comme au Blog Jeu Vidéo, on ne fait jamais les choses à moitié, on a même testé le jeu qui se rapportait au Tour.

On le sait Cyanide sort tous les ans sa simulation de cyclisme, toujours avec le même succès et toujours sans concurrence. Au rang des nouveautés cette année, on note principalement la refonte du mode multijoueurs, l'arrivée d'entrainements spécifiques et mieux suivis et une intelligence artificielle retravaillée (quoique...). 

L'armada est là !

Les cartes du mode Armada onlineTHE nouveauté de PCM 12 est sans conteste, le nouveau mode multijoueurs, le mode "Armada". Il redynamise le jeu comme l'immodium a redynamisé ma vie. Vous débutez avec un paquet de cartes vous offrant huit coureurs et des équipements. Faites des résultats et vous recevrez des points à échanger contre d'autres paquets de cartes. Vous pouvez également acheter ces derniers. Assez sympatoche, et si vous comprenez pas, suffit de jouer au mode Ultimate Team de FIFA... C'est grosso modo le même. 

Des entrainements et un planning plus précis

Les entrainements sont plus spécifiques et mieux suivis. Ainsi par exemple, un tableau s'offre à vous lors du retour d'un stage de vos coureurs indiquant si celui-ci a fait évoluer leur forme ou autre. Good point. L'IA s'est également améliorée; 

Un gros travail a été réalisé sur l'intelligence artificielle. Plus que jamais, les adversaires auront des attitudes et des réactions réalistes en course. Cette année, l'intelligence artificielle prend désormais en compte, la fatigue des coureurs, l'état de forme ou encore l'évolution des classements dans une compétition. Vos adversaires seront plus réactifs et feront parfois preuve de prudence dans certaines de leurs actions[...]

Mes poulains et leur planningMais au final, on voit pas grande différence. Par contre, un nouveau planning fait son apparition dans PCM12 et modifie un peu la donne. Il faut maintenant s'inscrire aux courses uniquement une fois par trimestre et ensuite y assigner ses coureurs. Cette dernière action permet de voir qui roule quand et d'agir en fonction de la fatigue et de la forme de vos poulains. Car oui, il faut être prudent, le nombre de courses (et d'équipes) a augmenté !

L'interface est toujours aussi intuitive, mais moche. Et les musiques seront vite remplacées par votre iTunes. 

Du bonheur, pour tous !

Le peloton à la poursuite de Jurgen à la poursuite des échappésPro Cycling Manager offre toujours autant de modes de jeu, allant de la piste aux classiques en passant par la carrière et les tours avec une Tour de France toujours aussi agréable à reproduire. Nous avons d'ailleurs, comme annoncé, comparé la vraie compétition à celle de la télévision. Car oui, la notre était bien meilleure. Les conclusions, si Evans n'avait pas du courir entre deux selles (il avait une gastro certains disent), il aurait remporté le tour, bien devant un Contador non-suspendu. Wiggins et Froome ne se baladeraient pas, du moins pas sans de l'Aquarius très concentré. Voeckler a par contre lui, trouvé son Aquarius, dans le jeu et dans la réalité. Et si Van den Broeck n'avait pas eu son problème de chaine, il serait deuxième du général !

En bref

Pro Cycling Manager 2012 contentera ses habitués, qui n'ont de toute façon pas d'alternative, mais est encore une fois plus une grosse mise à jour qu'autre chose. Le mode Armada distraira les amateurs de jeux en ligne et les petites nouveautés feront plaisir aux fans. Mais le constat reste le même, un gros patch aurait suffit.

LES PLUS :

  • Les mêmes que d'habitude
  • Le mode Armada
  • Le nouveau mode de planning

LES MOINS :

  • Toujours pas de licenses
  • Un grog patch plus qu'un nouveau jeu
  • Certaines textures et parties de l'intérface

Editeur : Focus Home Interactive

Développeur : Cyanide

Genre : Course/Sport

Site officiel du jeu : www.cycling-manager.com

Note : 14,5/20

Jul 27, 2012 by Bastienphoto of 'Pro Cycling Manager 2012'

function rating_stars(rating){ var stars = []; for(i = 0; i < 5; i++){ if(i < rating) { stars += String.fromCharCode(parseInt('2605', 16)); } else { stars += String.fromCharCode(parseInt('2606', 16)); } } return stars } Froome était-il le plus fort ? Voeckler roulait-il à l'eau ? Evans avait-il vraiment la chiasse ? Une série de questions auxquelles nous avons tenté de répondre en s'essayant au nouveau venu de la série de Cyanide : Pro Cylcling Manager 2012. En selle !

This hReview brought to you by the hReview Creator.

Plus d'images